30 juin 2012

« Emmener des jeunes à coup de subventions pour repeindre une classe d’école au Mali (à 2 000 € le billet d’avion, c’est cher du pot de peinture), c’est les amener à « s’engager » et c’est bien ! Les faire réfléchir sur l’état de délabrement de leur propre lycée poubelle, où l’on a parqué la totalité des enfants d’étrangers pendant que les petits français ont obtenu une dérogation pour le centre-ville, c’est leur faire faire de la « politique », et c’est mal ! S’occuper des ennuis des autres, c’est apprendre le désintéressement.... [Lire la suite]
Posté par une-chouette à 00:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]